Chers amis,

Nous y voilà, le confinement a commencé pour deux longues semaines et peut-être plus. Désormais nous voici contraints de rester à domicile, sauf pour les déplacements indispensables. Et je sais bien que vous suivrez ces recommandations, car les uns et les autres, vous êtes conscients de la responsabilité de tous pour la santé de la collectivité et pour sortir au plus vite de cette crise.

Il y a trois semaines, nous nous demandions : quel effort de carême vais-je choisir ? Maintenant voici un carême inhabituel qui nous est imposé. Et si nous le mettions à profit pour notre conversion ?

Comme prêtre, je pense d’abord aux soignants, à tous ceux qui sont au contact des malades et qui prennent le risque d’être contaminés. Un certain nombre de soignants de notre communauté paroissiale est impacté par le « plan blanc ». Je pense aussi aux personnes âgées dans les EHPAD, où le « plan bleu » est appliqué et qui ne peuvent plus recevoir de visite. Pour soutenir toutes ces personnes nous avons une force, celle de la prière. Ce carême est donc une occasion de prier à la maison. Pourquoi pas avoir un petit coin prière où prier ensemble ? Quelque soient les choix que vous ferez, je recommande à votre prière les soignants, les anciens, les personnes isolées. Tout ce que nous porterons dans notre méditation ne passera pas inaperçu de Dieu.

Je pense aussi à la fraternité, si précieuse dans notre paroisse, riche de sa diversité. Là encore nous pouvons agir, innover, pour entretenir l’amitié entre nous. Alors ne soyons pas avare de coups de téléphone, de messages de sympathie et d’amitié, de transmissions de messages positifs sur les réseaux sociaux. J’invite tous les responsables d’équipes paroissiales à prendre des nouvelles tout le monde, tous les membres de leur groupe, au moins tous les deux jours.

Et notre paroisse ? Toutes les célébrations, réunions, sont annulées et reportées, les églises sont fermées, sauf pour les sépultures, qui seront assurées dans l’intimité familiale. Et si ce cadre inhabituel nous poussait à être créatifs ? Notre paroisse va devenir beaucoup plus active sur la toile, comme bien des paroisses italiennes ou espagnoles, avec chaque jour un message, un mot d’encouragement, des nouvelles des uns ou des autres.

Enfin, je pense à notre mode de vie basé sur la consommation. Et si ce temps de crise nous aidait à passer à la sobriété heureuse que veut promouvoir le Pape François ? Et si en famille nous apprenions à nouveau à passer du temps ensemble, à s’écouter, à jouer, à redécouvrir la lenteur, pour savourer chaque instant ? Nous avons beaucoup d’attitudes précieuses à redécouvrir.

Enfin, voici quelques bonnes adresses pour nourrir sa foi pendant le confinement :

– La Parole de Dieu pour chaque jour sur aelf.org

– Chaque jour la lecture de l’Evangile et une homélie sur Radio Fidélité sur 103.8 ou radiofidelite.com

– Pour les abonnés aux chaines numériques vous pourrez suivre KTO ou en consulter des émissions sur ktotv.com

Ce carême 2020, qui est déjà différent des précédents, pourra être un grand moment de communion avec le Christ vivant et nos proches.

 

Père Benoît Luquiau, curé de la paroisse

Ce contenu a été publié dans Informations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.